La « hype » Stranger Things : ce que j’en ai pensé

Salutations à vous, lecteurs de Vive-On ! Vous aussi, vous avez probablement vu, lu, entendu parler de cette série. Et pour cause : Stranger Things était LA série à regarder en 2016-2017. De ce fait, un certain engouement, voire une certaine « hype » (comme on dit) s’est crée autour d’elle. Donc, dans cet article, l’on va tâcher d’identifier les raisons qui justifient cette tendance, et puis – à titre personnel – je vous dirai ce que j’en pense.

 

Mais avant ça, de quoi ça parle, Stranger Things ?

Stranger Things se déroule en 1983 : c’est l’histoire d’un jeune de 12, Will Byers, qui disparaît mystérieusement du jour au lendemain. Ainsi, ses trois amis (Lucas, Dustin et Mike) vont partir à sa recherche, guidés par une mystérieuse jeune fille nommée Onze (Eleven, en VO) et par le chef de police Jim Hopper. D’autres personnages vont parallèlement se développer et s’ajouter à l’intrigue comme les familles des différents protagonistes… On ne vous en dit pas plus à ce sujet !

Pourquoi un aussi gros succès ?

Tout d’abord, il faut savoir que cette série américaine est un carton international : à titre d’exemple, le site RottenTomatoes a accordé la note de 90% à la série. Egalement, le premier épisode de la saison 2 a été visionné par quasiment 16 millions d’Américains seulement 3 jours après sa sortie.

Ce qui fait donc le succès de Stranger Things, c’est son casting, à savoir une bande d’enfants avec chacun leur caractère bien affirmé : Dustin qui est le marrant de la bande, Lucas le réfléchi et Mike, un peu plus mis en avant que les deux autres de par son amitié très forte avec le disparu Will ainsi que de par sa relation très particulière avec la mystérieuse Onze. Le casting ne s’arrête pas là : nous voyons régulièrement la soeur de Mike, Nancy, ainsi que Jonathan, le frère de Will, tous deux menant également leur enquête de leur côté. Du côté des parents, on retrouve la célèbre Winona Ryder dans le rôle de la mère de Will Byers, Joyce.

Stranger Things : la série à voir
Jonathan et Nancy

Egalement, cette série, de par les références subtiles qui y sont faites par rapport aux années 80 (références à des films de cette décennie, comme les Goonies ou Alien), peut plaire tant aux jeunes millenials attirés par cette époque (ou tout simplement curieux) qu’aux plus anciens qui eux, devraient y être plus réceptifs. Tout ces hommages à la pop culture offerts par Netflix fondent une série culte, au moins pour la décennie en cours.

Ce que j’en ai pensé

A présent, mon avis ! Selon moi, Stranger Things, à l’image de Jumanji dont elle se rapproche sur pas mal d’éléments, a tout pour être un classique en son genre, sans réellement le révolutionner : le cadre est celui des années 80, sans toutefois que cela ne dépayse les plus jeunes (dont moi) qui n’ont pas connu cette époque. Le fait que ce soit des enfants qui doivent faire face à une situation qui les dépasse totalement me plaît, et l’on voit même qu’ils se débrouillent pas mal du tout ! Dans tout les cas, j’attends la troisième saison avec impatience.

En espérant vous avoir donné envie de regarder cette série, et à bientôt sur Vive-On !

(le précédent article de Fanny sur Pentagon Papers. Bonne lecture !)