Du poulet pour éviter certains moustiques ?

Bien que cela puisse paraître absurde à première vue, une équipe de scientifiques éthiopiens mène actuellement une étude dont le but est de démontrer que certains moustiques sont repoussés par l’odeur du poulet.

Tous les moustiques ne sont pas concernés

Les moustiques concernés par cette étude ne sont pas forcément ceux que l’on a l’habitude de côtoyer. En effet, ce sont principalement les moustiques responsables de différentes maladies comme la malaria ou encore le paludisme qui sont concernés. Le nom scientifique de ces moustiques est Anophele arabiensis, et voilà à quoi il ressemble :

Anopheles arabiensis
Anopheles arabiensis

Une étude très encourageante

L’étude en question est menée par le professeur d’entomologie de l’université d’Addis Abeba : Habte Tekie. Après avoir remarqué que les moustiques porteurs de la malaria se tenaient à l’écart des poules, deux hypothèse ont été émises :

  • Soit l’odeur du poulet repousse les moustiques en question
  • Soit le moustique est capable d’identifier les poules et les reconnaît comme des prédateurs susceptibles de les manger

La deuxième hypothèse a cependant très vite été mise de côté. Effectivement, Habte Tekie nous explique que c’est bien le composé chimique du poulet qui a un fort potentiel de répulsion, et que les moustiques sont donc bien repoussés par l’odeur de celui-ci.

Poules Anti-Moustique

Différents tests réalisés

Des tests ont été réalisés par l’équipe de scientifiques sous les ordres de Habte Tekie. Pour commencer, des pièges a moustiques ont été placés à l’extérieurs de moustiquaires dans différents foyers de trois villages de la région d’Oromo, dans l’ouest éthiopien. Dans certains foyers, des poules ont été placées dans des cages suspendues à l’intérieur de la moustiquaire.

Suite à cette expérience, les scientifiques ont pu constater que les pièges à moustique des foyers dans lesquels les poules étaient absentes contenaient quelques moustiques. En revanche, ceux placés à proximité des poules ne contenaient pas le moindre moustique.

Cette première expérience étant concluante, les scientifiques ont décidé de la réitérer en utilisant cette fois-ci un extrait d’odeur de poulet (à gauche) et de comparer les résultats à l’utilisation d’une vrai poule (à droite). L’expérience fut tout aussi encourageante que la première.

Expérience moustique poulets

L’odeur de poulet synthétisée ?

Afin d’éviter d’avoir à dormir avec des poules, l’équipe de scientifiques a décidé de travailler en collaboration avec une université suédoise dans le but de créer une essence de synthèse de l’odeur de poulet. Voici l’explication de Habte Tekie : « Ce répulsif sera sans danger pour l’usage humain et sans résidus susceptibles de contaminer le sol, l’eau ou d’empoisonner les gens. Il peut être facilement intégré dans la prévention de la malaria. […] Ce produit est entièrement naturel, et la chance de voir le moustique développer une résistance est minimale ».

Chimie Synthèse Illustration