Pourquoi l’électricité est gratuite au Chili

Alors que nos factures d’électricité ne cessent d’augmenter d’année en année, un pays d’Amérique du Sud, quant à lui, offre de l’énergie solaire à ses habitants. Voici pourquoi l’électricité est gratuite au Chili.

 

Des investissements pour l’avenir

énergie solaire au chili

Avec l’explosion de la demande d’électricité au Chili (due en partie grâce aux entreprises minières et à la croissance économique), les investissements dans les énergies renouvelables – le solaire plus exactement – n’ont cessé d’augmenter. En quelques mois ce sont plus de 29 fermes solaires qui ont été mises en service et pas moins de 15 autres sites sont déjà prévus. Mais encore, dans les districts miniers, d’autres sites de production d’énergie solaire ont été construits. Là, on se dit « waouh », chapeau au Chili, mais… comment se fait-il que cette électricité soit gratuite ? Et c’est là qu’interviennent quelques problèmes.

 

Une surproduction bénéfique aux habitants chiliens

énergie solaire

270 GWh, c’est la quantité d’énergie dite « propre » qui est produite chaque année au Chili par la centrale « Aurore solaire ». Le problème ? La localisation de cette production et des infrastructures qui paralysent la redistribution de l’électricité. En effet, la plus grande partie de l’énergie solaire est produite dans le nord du pays – où se trouvent le cœur des installations minières – et ne peut être redistribuée aux autres régions chiliennes. De ce fait, l’énergie produite n’est pas consommée dans sa totalité et il y a une surproduction, d’où des périodes durant lesquelles l’électricité est gratuite. Ainsi, ce sont plus de 192 jours de gratuité pendant l’année 2015 et déjà 113 jours rien qu’entre janvier et avril 2016. A ce rythme, les investisseurs perdent de l’argent et les projets de construction s’essoufflent. Le gouvernement chilien prévoit donc de construire une ligne de transmission de 3 000 kilomètres reliant le nord et le centre du pays.

 

Les enseignements que nous pouvons en tirer

future

Le Chili, ce pays de 17 millions d’habitants, 38ème puissance mondiale, 41ème en terme d’IDH, met une grande claque à tous les pays « développés ». En effet, qui d’autre peut se vanter d’autant investir dans des énergies d’avenir que le Chili à part nos chers amis scandinaves ? Ne doit-on pas prendre exemple sur ce pays ? Pour information, la production d’énergie de la centrale « Aurore solaire » permet d’économiser à elle-seule plus de 71 milliards de litres de combustible soit 135 000 tonnes de CO2 par an ou encore l’équivalent de 30 000 voitures en moins sur le sol chilien.

 

Aussi impressionnant que cela puisse paraître, l’énergie solaire est bien gratuite dans le nord du Chili. Si vous voulez également impressionner vos amis, n’hésitez pas à partager cet article !