Mais qu’est-ce que le végétarisme ? On vous explique tout

Vous en avez surement entendu parler : le végétarisme fait beaucoup parler de lui depuis quelques temps, notamment en raison de l’essor du mode du vie « healthy ».

Végétarisme et véganisme, d’où cela vient t’il ? 

Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale. Dans la continuité du végétarisme, le véganisme est un mode de vie qui exclut, quant à lui, la consommation de produits d’origine animale.  Etre « vegan » c’est à la fois ne pas manger de produits issus de la production animale (viande, poisson, laitage, miel) mais aussi ne pas avoir dans son quotidien d’éléments qui ont nécessité l’exploitation d’animaux (une veste en cuir par exemple).

légumes, végétarisme

Le véganisme se traduit par l’adoption d’une alimentation végétalienne qui correspond à l’absence de produits animaliers dans la consommation, c’est à dire autant les viandes et les poissons, que les crustacés, les oeufs ou encore le miel et les laitages, alors que le végétarisme concerne essentiellement les aliments tels que les viandes et les poissons.

Si le véganisme et le végétarisme semblent correspondre à un phénomène de mode depuis quelques mois, leurs origines sont pourtant plus anciennes. Le végétarisme fait partie de la culture de certaines régions depuis des décennies, c’est notamment le cas de l’Inde qui représenterait plus de 70% des végétariens de la planète.

Les bonnes raisons de l’adopter 

fruits, végétarisme
Source : Alichimy

Le végétarisme apporte deux bien faits principaux, d’abord sur notre santé, puisqu’il contribue à une meilleure hygiène de vie mais aussi sur notre environnement étant donné que le végétarisme participe à la question écologique.

En effet être végétarien ou végétalien procure de nombreux avantages, à condition évidement de bien maitriser les apports énergétiques des aliments afin d’éviter les éventuelles carences. Si végétarisme n’est pas synonyme d’alimentation équilibrée (les végétariens aussi mangent de gros burgers !), il s’agit tout de même d’un régime qui permet d’allier bien être et « bien manger ». Pour autant le végétarisme, comme le véganisme, contribuent à une alimentation plus variée ! Aussi étonnant que cela puisse paraitre chercher à remplacer viandes, poissons, voir fromages incitent à consommer des légumes, des légumineuses, des fruits et des céréales plus variés.

Sur le plan écologique, les régimes végétariens mettent en perspective les questions de la surconsommation animale et de l’élevage industriel qui sont une catastrophe pour notre environnement. En effet, pour produire un kilo de viande, les éleveurs utilisent 20 000 litres d’eau potable, alors qu’un kilo de céréales ne demande que 1 500 litres d’eau. Ainsi, une consommation réduite de produits d’origine animale est un moyen à notre disposition pour réduire l’empreinte écologique des hommes sur notre planète.

En résumé, le végétarisme est à la fois un bénéfice pour vous, pour l’environnement et pour la condition des animaux ! Alors n’hésitez plus et lancez vous !

Merci d’avoir lu cet article, si vous recherchez plus d’informations sur d’autres pratiques alimentaires, nous vous proposons sur Vive-On un article sur le jeûne à l’eau.

Source : Munchies, Restaurant Vegan