Le Café  n’est plus considéré comme cancérigène, contrairement aux boissons chaudes

Ahhh, le traditionnel expresso matinal, vous aussi vous le connaissez ? Si oui, vous serez heureux d’apprendre que celui-ci est bon pour votre santé. Comme le dévoile l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) dans un nouveau rapport, le café n’est pas cancérigène et est même bénéfique pour le corps humain.

 

Le café : non cancérigène et même anticancéreux

 

Et oui, le café n’est aujourd’hui plus considéré comme cancérigène et se voit même attribuer des vertues comme réduire le risque de cancer du foie et de l’utérus par exemple. C’est après plus d’un millier d’études chez l’homme et l’animal que les experts du CIRC (Centre International de la Recherche sur le Cancer) en sont venus à cette conclusion. Donc oubliez tout ce qu’on a pu vous dire sur les méfaits du café depuis 25 ans puisque ceux-ci sont purement et simplement faux.

 

Les boissons chaudes à l’origine du cancer ?

 

En effet, les recherches ont mené nos experts à la conclusion que les boissons chaudes, quant à elles, augmentent les risques de cancer de l’oesophage. Et oui, la chaleur du café par exemple – coucou Starbucks – est mauvaise et peut, à long terme, provoquer le cancer. Mais rassurez-vous, là où le risque est le plus élevé, ce n’est pas en Europe mais plus en Amérique latine où certains brevages tels que le cimarrón sont bus à la température folle de 70 degrés – coucou Starbucks – celsius. Voici ce que dit The Lancet Oncologyun journal spécialisé dans la santé :

« Ces résultats suggèrent que boire des boissons très chaudes est une cause probable du cancer de l’oesophage, et que ce sont les températures, plutôt que les boissons en elles-mêmes, qui en sont responsables » Christopher Wild, directeur du CIRC

Aux Etats-Unis, un café est consommé à la température moyenne de 60 degrés, mais certains restaurants peuvent le servir encore plus chaud. Un procès a d’ailleurs été intenté contre un certain McDonald’s par un client se plaignant d’avoir été brûlé au troisième degré par un café à une température de plus de 80 degrés. On imagine bien la personne avec son thermomètre à la main prête à s’exploser le gosier.

Donc, petit conseil pratique, laissez tranquillement refroidir votre capuccino, finissez votre nuit ou profitez simplement du fait que le café n’est pas cancérigène et tout ira bien.