La nouvelle collection Adidas x Dragon Ball Z à ne pas louper

Chez Vive-On, on parle aussi mangas, comme vous l’avez probablement remarqué au cours de nos précédents articles : le premier rédigé par Gauthier traitant du monde otaku, et le second rédigé par moi-même. Aficionado oblige, cet article ne dérogera pas à la règle. Aujourd’hui, sur Vive-On, nous allons mêler mangas et mode : Adidas et Dragon Ball Z, Adi Dassler x Son Goku, bref, nous allons vous présenter la nouvelle collection Adidas qui va – très probablement – faire l’année 2018 des férus de mode et de l’oeuvre d’Akira Toriyama. Et en plus de ça, je vais même vous donner mon humble avis de néophyte dessus. C’est parti.

Collection août : Gokû vs Frieza

(ou Sangoku vs Freezer, pour les amateurs de VF)

 

adidas

Gokû versus Frieza, le combat mythique de la série. Le premier combat de la série où l’on sentait une réelle tension palpable : eux deux, seuls sur une planète, à en découdre. Souvenirs…

La pièce de droite, nommée Adidas Yung-1 Frieza, mélange avec générosité le violet, le rose et le blanc, qui lui sublime les deux autres couleurs. Malgré les motifs qui peuvent déplaire et faire « cheap », l’harmonie des couleurs me plaît bien. Pas ma préférée, néanmoins (vous allez le voir), mais les couleurs peuvent évoquer passablement le tyran Frieza, malgré la petite fantaisie rose. C’est le principal.

Celle de gauche, c’est la ZX-500 RM, aux couleurs du héros du manga, Son Gokû. Bariolée de différentes nuances d’orange, de bleu marine ainsi que de blanc, cette paire évoque bien plus Gokû que la Yung-1 n’évoque Frieza. Néanmoins, le orange peut paraître assez flashy, malgré le blanc et le bleu marine qui viennent tempérer le tout.

Collection septembre : Gohan vs Cell

La seconde collection évoque le combat entre Gohan, le fils de Goku, contre Cell dans sa forme « parfaite ». Un des plus grands combats de la série (le meilleur ?), avec pour enjeu central l’avenir de l’humanité.

La première paire à gauche, nommée Gohan Deerupt Runner, est entièrement (à l’exception du talon et de l’intérieur en noir ainsi que de la semelle blanche et beige) violette, avec un design en filet. Les couleurs évoquent de manière claire la tunique violette de Gohan lors de son affrontement contre Cell. Si l’hommage est assurément réussi, le design, en filet, laisse un résultat final mitigé. A titre personnel…

La seconde paire, nommée Cell Prophere, est en vert et blanc. Trois bandes vertes sont présentes, afin de nous rappeler que l’on est bien chez Adidas, tandis qu’une fantaisie violette fait office de languette. Personnellement, je trouve le résultat final plus réussi : malgré l’effet vert pelouse, le style mélange fantaisie dans les couleurs et simplicité dans le design, rappelant celui des Huarache.

Collection novembre : Vegeta vs Majin Buu

adidasCette collection met à l’honneur Vegeta, le rival de Son Gokû, avec Majin Buu, le dernier ennemi (et le plus coriace) de l’histoire de Dragon Ball Z.

A l’image de la collection précédente, ces deux paires évoquent plus que jamais les personnages auxquels elles sont dédiées : la paire de gauche, intitulée Ultra Tech, reprend les couleurs de la tunique de Végéta : épaulettes jaunes, armure blanche et combinaison bleue par dessous. Et la cerise sur le gâteau : le logo Capsule Corp sur le talon, qui fera plaisir aux amateurs du détail.  Celle de droite, l’Adidas Kamanda, laisse elle largement la place au rose tandis que les petits points noirs ainsi que la semelle noire évoquent le physique démoniaque et la tunique de Majin Buu.

Au final, ces deux paires sont selon moi les plus réussies en ce qui concerne l’alliage entre hommage et design : si les petits détails présents laissent largement penser aux deux personnages, le design est tout autant travaillé, de sorte à ce que cela reste « sortable » sans nécessairement passer pour un fanatique.

Collection décembre : Shenron

Comme si Adidas voulait garder le meilleur pour la fin, le patron, la providence de Dragon Ball Z, j’ai nommé : Shenron. Oui, le dragon qui ressucite Yamcha et compagnie  exauce les voeux.

Les couleurs sont explicites : vert, jaune, rouge. Non, ce n’est pas le drapeau du Mali, de la Guinée ou encore du Sénégal, mais celles de notre dragon favori : au niveau du design, des griffures rouges et d’un vert plus foncé ornent cette paire tandis que la semelle est elle aussi verte.

Cette paire est elle aussi un bel hommage à Shenron, tant dans le design réussi (faisant penser à la peau d’un dragon) que dans les couleurs, fidèles au personnage : et traditionnellement, les trois bandes Adidas noires.

Adidas ose…

Au final, avec la probable fin de Dragon Ball Super à venir, l’on trouve ici une révérence qui pourra consoler les fans les plus acharnés, et peut être amuser les fans de streetwear qui ne portent pas particulièrement Dragon Ball dans leur coeur. Quoi qu’il en soit, Adidas tente un pari osé, qui peut plaire (c’est mon cas) comme déplaire.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous vous invitons à nous dire votre avis et sur ce, nous vous disons à bientôt sur Vive-On !