Tout savoir sur le terme Otaku, de A à Z !

Après l’Australie, le Japon ! Sur ViveOn, on est là pour apprendre des choses, et je suis certain que beaucoup d’entre vous n’ont jamais entendu parler de ce qu’est un « otaku » ! C’est l’occasion d’augmenter sa culture générale et pouvoir faire le malin devant ses amis ! 😉

Qu’est-ce qu’un Otaku ?

Le mot Otaku est un mot en argot japonais qui est dérivé du terme « TAKU » qui signifie « maison » ou « chez vous ». Mais au fil du temps, il a pris d’autres sens qui sont nés petit à petit à partir des circonstances. Mais quoi qu’il en soit, leur idée de base est toujours liée à la passion, aux centres d’intérêts d’une personne appelée « monomaniaque » et à la culture japonaise.

On emploie donc ce terme juste pour déterminer ce qu’on est, pour se sentir différent et pour appartenir à une communauté. En d’autres termes, c’est une personne qui préfère s’adonner à ses passions plutôt qu’à son travail, à sa famille, à sa vie sociale et à ses études.

Le sens du mot Otaku au Japon

En Occident, le mot Otaku inclut, tout d’abord, toutes les personnes qui sont passionnées par les bandes dessinées, les jeux électroniques, les dessins animés, les effets spéciaux, l’ordinateur, la science-fiction et les figurines. Elles se détachent du monde réel pour prêter beaucoup plus d’importance et d’attention au monde imaginaire. Les adeptes des cultures de l’Extrême-Orient ont laissé de côté les centres d’intérêts des gens normaux pour se concentrer totalement à leur passion.

otaku japon

Par conséquent, ils ne rejettent pas les formes de socialisation habituelles mais seulement ils valorisent une autre réalité qui est de nature virtuelle. De là, ils ne vivent plus comme tout le monde vu qu’ils ne consacrent plus de temps pour sortir de leur maison ou pour pratiquer d’autres activités. C’est la raison pour laquelle on considère qu’un Otaku est une personne qui est dans son propre monde et qui est obsédée par son passe-temps ou par son loisir.

De ce fait, cette personne en sait beaucoup sur un sujet et n’accorde plus aucun intérêt à la vraie réalité. Le quartier Akihabara à Tokyo est vraiment l’endroit où les grands fans de manga passent la majorité de leur temps car il est réputé pour ses derniers gadgets électroniques, ses vidéos et tous types d’animes et mangas.

Il y a surtout la sensation d’appartenance à un groupe, une communauté. Les sorties dans le monde réel se font pour rencontrer des personnes ayant les mêmes centres d’intérêt, ces personnes se déguisent et se costument pour faire valoir leur identité et se reconnaissent comme tels. Il n’est pas rare à Akihabara de croiser des jeunes japonais avec une coiffure colorée et un costume de super-héros. Et cela ne choque pas plus que ça, car cela fait partie intégrante de la culture du Japon. Le terme Otaku est ainsi intiment lié à celui du Cosplay. Souvent, ces costumes sont créés de toutes pièces et, lors de rassemblements, ils aiment se prendre en photo de groupe : certains photographes se sont spécialisés dans ce domaine.

otaku japon

Cependant, suite à l’affaire Tsutomu Miyazaki, le mot a pris un sens très négatif qui désigne une personne perverse ayant des instabilités mentales, voire même un criminel.

Le sens du mot Otaku dans les pays occidentaux

En France, le sens du mot Otaku a conservé son côté positif. Il s’est un peu rapproché du mot « geek » sans pour autant en représenter les mêmes images. Son concept reste sur la désignation des fans (ou super fans) de mangas et d’animation, appelés aussi fans de japanimation, qui vivent leur hobby dans tout ce qu’ils font.

Ils achètent tout ce qui est en relation avec leur passion et les collectionnent comme de vrais accros ! Il y a même ceux qui mangent, boivent, s’habillent et qui suivent le rythme de vie de leurs stars virtuelles. Et pour aller encore plus loin, ils essaient de connaître les moindres détails les plus insignifiants de leur anime préféré. Cette notion touche surtout les fans les plus acharnés qui accordent une attention démesurée à l’imaginaire.