Gaël Faye – Un artiste à la musique qui nous fait voyager

Musicien et auteur franco-rwandais, Gaël Faye est la révélation scène des Victoires de la musique 2018.  Artiste multiculturel, Gael Faye est non seulement un musicien hors pair, mais aussi un auteur brillant qui gagne en 2016 le prix Goncourt des lycéens pour son roman « Petit Pays ». Un parcours humain impressionnant qui nous a donné envie d’en savoir plus !

Un parcours hors du commun : de l’école de commerce à la musique 

Né en 1982 au Burundi d’un père français et d’une mère rwandaise, Gaël Faye quitte l’Afrique après la guerre civile du Burundi et le génocide des Tutsi au Rwanda, élément important s’il en est, qui marquera profondément les textes de l’artiste. Il découvre la culture rap et hip-hop durant son adolescence dans les Yvelines. Il poursuit ses études en intégrant une école de commerce dont il ressortira avec un master de finance. Après ses études, Gaël s’installe à Londres pour travailler dans les fonds d’investissement (sa chanson Qwerty évoque ce passage de sa vie, rappelant à de nombreux étudiants les choix difficiles auxquels ils sont confrontés).  Ce n’est qu’à la suite de quelques années londoniennes que Gaël Faye rentre en France et se lance officiellement dans l’écriture et la musique.

gael faye musique
Source : Babelio

Un artiste complet : auteur-compositeur, de l’écriture engagée à la musique influencée  

  • Un parcours d’auteur 

Gaël Faye, « favori des prix littéraires », est auteur autant que musicien. Il commence sa carrière en formant un groupe « Milk Coffee and Suggar » en compagnie d’Edgar Sekloka, avec qui il sort un album en 2011. Après leur duo, Gaël Faye se lance dans l’écriture d’un album solo et d’un roman : Petit Pays. Ce premier roman n’est pas une autobiographie, mais retrace, ce qu’il évoque aussi dans ces chansons, un « monde oublié ». Il explique lui même avoir un vrai penchant pour la littérature, mais que la musique et le rap, qu’il a commencé adolescent, ont su rapidement intégrer son univers.

  • Des influences musicales mondiales

« Ecouter ses chansons, c’est prendre un aller simple pour Bujumbura ». L’artiste signe en 2013 un premier album solo, Pili Pili sur un Croissant au Beurre, aux influences variées. Il enregistre son album entre la France et l’Afrique, le tout dans un style hétéroclite. Gaël Faye monopolise à la fois le rap et le slam, mais aussi le hip-hop, la soul, la rumba congolaise et le sébéné. Il collabore également avec de nombreux artistes, Ben l’Oncle Soul, Pauline Croze mais aussi Mulatu Astatke, père du jazz éthiopien, entre autre. Des textes qui chantent et une musique évanescente, à la confluence entre France et Afrique, entre poésie et musique.

Source : Desinvolt

Investi, Gaël Faye prend position dans ses textes, évoquant sa double culture et son parcours si atypique. Il fait intervenir des thèmes forts : parlant du Rwanda et du Burundi dans sa chanson Petit Pays, des régimes politiques et de leurs failles dans les paroles de Président, mais aussi du métissage avec A-France.

Une révélation à suivre : un style résolument multiculturel et engagé 

En bref, un artiste investi dont le style précis et émouvant n’a pas de mal à nous faire voyager. Son nouvel album est prévu pour le 14 avril et c’est avec impatience que nous attendons ces nouvelles compositions, qui, gageons le, conserverons la même sensibilité.

Source : http://gaelfaye.com

En espérant vous en avoir appris plus sur ce talentueux artiste, et nous vous disons à bientôt sur ViveOn !

Egalement, vous pouvez lire notre précédent article sur les néobanques et les banques en ligne.